CONTACT BOOKING : wnk.djs@free.fr

Seb Genre, en quelques dates.

 

1993 - C’est mon arrivée dans la région de Montpellier qui marque ma première rencontre avec la musique électronique. En club, d’abord. Dans le milieu gay, l’acid-house rythme déjà les soirées du mythique Phoebus. Jusque-là, mes influences musicales tournaient autour de la pop, du rock, de la new-wave et du funk. Ces nouvelles sonorités et la puissance extatique de leur rythme m’ouvrent un nouvel horizon.

 

 

Seb

Genre

Nîmes, France

Techno, Deep-House, Tech-House,

Electro

 

Biographie

 

 

1994 - C’est le temps magique des premières raves. Dans le sud de la France, les principales organisations sont Dragon Bal et Boréalis. La musique électronique me dévore ; je prends conscience de la révolution sonore qui se prépare. C’est à cette époque que j’achète mes premières platines et que je joue mes premiers mix. J’intègre, dans la foulée, Positive Evolution où je participe à l’organisation des soirées du même nom.

 

1997 - Nous décidons de rouvrir, à Nîmes, le club techno le Temple que nous rebaptisons le Clan. Une unique soirée d’inauguration aura lieu, les autorités décidant de fermer le club le lendemain. Signe qu’à l’époque, la techno est encore mal vue et surtout très mal comprise.

 

2000 - Rencontre avec de nombreux artistes internationaux . Ma perception de la musique électronique connait un tournant décisif. Mon style, alors plutôt dur, s’oriente vers une techno plus minimaliste et mélodieuse, sans doute plus complexe aussi.

 

2007 - Je réintègre Dragon Bal pour quelques soirées, dont Propaganda au Zénith de Montpellier et au Parc Chanot de Marseille. Je rejoins également le collectif Bunny Loving, avant qu’il ne soit dissout, et fais un set très remarqué au festival Electronic Evolution 4.


Depuis, je joue aux quatre coins de la France, en clubs et en soirées.

Mon parcours m’a permis de faire de nombreuses rencontres qui, toutes, m’ont enrichi, musicalement bien sûr, mais aussi humainement : Paul Kalkbrenner, Ellen Alien, Kiki, Sascha funké, Antony Rother, SUPERPITCHER, Michael Mayer, ADA ,jennifer Cardini, Zombie nation, @justin-freakychups

 

Dernièrement, je crée avec ce dernier le collectif Wnk, collectif de DJ ayant pour but principal d’apporter un son plus élitiste, par les choix musicaux des DJ's en faisant partis; ainsi cette année, je collabore avec BEARDROP en jouant régulièrement comme Guest dans leurs différentes soirées a Paris et en province

© 2012 - 2019 by Radio34 Montpellier.com

  • facebook-square
  • Twitter Square
  • Google Square